Procéder à une maintenance défibrillateur pour assurer le secourisme

L’arrêt cardiaque est la principale cause de la mort subite des citoyens dans bon nombre de pays, comme en France. De ce fait, un règlement est apparu le 4 mai 2007 qui autorise tout le monde à utiliser le défibrillateur, un appareil permettant de réanimer une personne souffrant d’un arrêt cardio-respiratoire. De nos jours, l’appareil effectue l’analyse et la délivrance de choc électrique automatiquement. Mais pour qu’il assure bien son rôle, la maintenance défibrillateur reste très incontournable.

 

Généralité sur la maintenance défibrillateur


Le défibrillateur tient un rôle principal dans la survie d’une victime d’un arrêt cardiaque. Il est équipé d’un système d’autotest automatique servant à contrôler périodiquement l’état de l’appareil et également la batterie. En fait, un témoin visuel et sonore alerte l’utilisateur  si le matériel détecte d’un dysfonctionnement ou s’il est prêt à utiliser. Alors, il est très utile de procéder à la vérification régulière  de ces témoins d’état de marche.

De plus, il est aussi conseillé de faire le contrôle périodique de l’état externe d’un défibrillateur ainsi que la date de péremption des électrodes défibrillateur et la batterie. Tous les éléments détériorés, ou défectueux doivent être remplacés. Pour plus d’information, tous les renseignements sont déjà disponibles dans le manuel d’utilisation de l’outil de réanimation.

Un défibrillateur est un appareil médical de classe II B, alors il doit obligatoirement faire l’objet d’une maintenance confiée à un professionnel, ou d’un processus précis intégré à l’entreprise. De plus, la pire chose qu’il puisse se passer c’est en cas de besoin d’utilisation, se retrouver dans l’incapacité d’utiliser l’appareil en raison d’une panne ou d’un dysfonctionnement. Pourtant, qu’il s’agit d’un défibrillateur entièrement automatisé ou semi-automatique, il est recommandé de vérifier que la durée de vie de batteries variant entre 1 à 5 ans, tandis que l’état des électrodes pouvant se périmer au bout de 2 à 7 ans.

 

Pourquoi faire la maintenance défibrillateur ?


Pour être performants, les secouristes doivent posséder plusieurs matériels de sauvetage. Ces matériels devraient concourir à aider tous les organes du corps humain. Le défibrillateur en fait partie. Le secourisme à l’aide d’un défibrillateur doit se réagir dans un bref délai pour la réussite de l’opération en intervention secourisme. Cet appareil a été fabriqué pour aider le cœur en cas de défaillance. Cette défaillance peut se manifester par l’apparition d’un rythme pulsatif désordonné, suivi d’un rapide des battements cardiaques ou par l’arrêt momentanément de ceux-ci.

Aussi, l’arrêt cardiaque, qui se caractérise par la suppression de la circulation sanguine et un battement cardiaque irrégulier et désordonné touche de nombreuses personnes. Quand une personne, se trouve dans cet état, elle peut facilement mourir, si aucune intervention n’est faite promptement. Pour agir efficacement, le secouriste doit avoir de bonnes connaissances sur le sujet, et être compétent. Cependant, il a besoin d’utiliser le défibrillateur. Il faut que cet appareil marche parfaitement alors à tout moment, c’est la raison pour la maintenance défibrillateur doit y contribuer.

Dans les entreprises, les personnes responsables de la santé des employés sont obliger de faire intervenir des professionnels pour faire l’entretien parfait de cet appareil et de leurs accessoires.

 

Comment procéder à la maintenance défibrillateur ?


Les utilisateurs posent le plus souvent des questions sur la manière et les techniques sur la maintenance défibrillateur. Dans la majorité des cas, le problème se trouve sur la nécessité de cette action ou de la souscription à un organisme spécialisé dans ce domaine. Il ne faut pas oublier que l’apparition des défibrillateurs automatiques a permis à l’appareil d’effectuer des autotests. De ce fait, payer les services d’un technicien pour la maintenance n’est que d’une perte inutile. Mais il ne faut pas oublier de changer régulièrement la batterie en fonction de ses caractéristiques et analyser l’indice de protection. Cet indice indique le niveau d’étanchéité du matériel et sa résistance.

De plus, pour savoir ce qu’il faut faire pour bien entretenir un défibrillateur, il faut vérifier ses éléments constituants, comme les électrodes, les piles, etc. Son entretien ne doit pas provoquer de problème s’il est mis à l’abri des agressions extérieures. La température idéale pour garder un défibrillateur est de +5°C à +70°C, ce qui explique qu’en hiver, l’appareil exige la présence d’un dispositif de chauffage. Il peut être facile de vouloir disposer d’un défibrillateur, mais la plupart des gens sont plus réticents lorsqu’il s’agit de les entretenir. La maintenance défibrillateur est indispensable mais il faut savoir que comme tout appareil, celui-ci possède une date de validité qu’il faut respecter.

 

Conseils sur la maintenance défibrillateur


Le défibrillateur est l’appareil le plus utilisé dans les services de secours, et dans les urgences des hôpitaux, alors son entretien s’avère très indispensable, car l’intervention en premiers secours peut se faire à tout instant, et dans n’importe quel endroit. La plupart de cet appareil s’autocontrôlent quotidiennement et émettent de décharge électrique externe mensuellement pour vérifier s’il fonctionne bien. Et cela est démontré par un voyant lumineux sur l’appareil. De nos jours, aucune législation n’oblige pas la maintenance défibrillateur, mais la conception de cet appareil médical est destinée à sauver des vies. Par conséquent, c’est trop dommage qu’il ne fonctionne pas à temps, surtout si une victime en est nécessite.

Même si le contrôle à faire dépend de la marque du défibrillateur et de sa forme, il est toujours avantageux de suivre les recommandations des fabricants défibrillateurs qui sont inclues dans la notice d’instructions.  En général, tout dépend le genre de l’entretien que le défibrillateur a besoin. En fait, certains ne demandent pas de vérifications complexes, alors c’est seulement l’utilisateur qui s’en assure.

Donc, il est aujourd’hui évident que le secourisme dépend de matériel utilisé dans ce domaine. Mais comme toute chose, il peut connaître des petits malheurs. Une mauvaise manipulation de la part de son utilisateur, peut le contraindre à ne plus être fonctionnel. Cependant, les défibrillateurs sont déjà équipés d’un système de détection de dysfonctionnement. Il n’est alors pas important de recourir à un contrat de maintenance défibrillateur. Toutefois pour une raison de temps ou de contraintes, cette maintenance est généralement confiée aux fournisseurs de l’outil avec de souscription d’un contrat de service ou par les personnes qualifiées.

Un commentaire sur “Procéder à une maintenance défibrillateur pour assurer le secourisme
1 Pings/Trackback pour "Procéder à une maintenance défibrillateur pour assurer le secourisme"
  1. […] qu’ils emploient. Pour cela, il est seulement recommandé de suivre les conditions de maintenance de défibrillateur que les fabricants offrent sur les notices. De plus, presque les défibrillateurs de nos jours sont […]

Laisser un commentaire