Défibrillateur Saver One

Le défibrillateur Saver One est destiné aux secouristes et également au grand public. Le problème de ce défibrillateur réside dans un problème de batterie qui ne tient pas la charge. Ce problème est lié à certains modèles récents et donne lieu à des retours auprès du fabricant. A ce jour, aucun rappel de grande ampleur n’a été entrepris.

Mis à part ce problème ponctuel, le Saver one est un défibrillateur d’entrée de gamme  mis sur le marché en 2009. La mise en œuvre est assuré grâce aux électrodes et son métronome intégré pour un massage cardiaque efficace.

Il a une protection IP54 contre les poussières et l’eau et sa maintenance se fait automatiquement avec un indicateur d’état. La batterie a une automonie de  80 heures de stockage des données.

Un logiciel de gestion sur PC permet de stocker et gérer les données transmises par le défibrillateur Saver ONE.

 

Le défibrillateur Saver One

Le cœur peut être sujet à des accidents comme tous les autres organes du corps humain. Cet accident peut se présenter sous forme de fibrillation ou battement désordonné et rapide du cœur. En pareil cas, il faut intervenir le plus rapidement possible car ce trouble le fatigue beaucoup. Les appareils idéaux pour cela s’appellent défibrillateur. Il en existe plusieurs genres et le Défibrillateur Saver One en fait partie.

 

Un défibrillateur  Saver One est un appareil portatif qui fonctionne à l’aide d’une batterie. Il a pour fonction d’analyser l’activité cardiaque d’une personne qui a des problèmes cardio-respiratoire et de faire en  sorte que ce cœur fonctionne normalement de nouveau.

 

Si une personne en état de fibrillation ventriculaire reçoit assez rapidement un traitement fourni par le défibrillateur, cela augmente fortement sa chance de survie. Signalons que la fibrillation du cœur est la principale cause de la mort subite chez une personne adulte.

Le secours par défibrillateur doit se faire le plus rapidement possible et, pour cela, des appareils simplifiés appelés défibrillateurs entièrement automatique ou DEA ainsi que des appareils appelés défibrillateurs semi-automatiques ou DSA ont été crées. Un logiciel d’analyse de tracé électrocardiogramme permet à ces appareils d’effectuer automatiquement le diagnostic de la fibrillation ventriculaire. D’un maniement simple, ils peuvent être utilisés aussi bien par le simple public que par les sauveteurs spécialisés comme les sapeurs-pompiers ou les secouristes qui ont reçu des formations pour leur emploi.

 

Bref historique du défibrillateur

C’et en 1940 que le docteur Carl Wiggers a testé le premier défibrillateur sur un animal. 7 ans plus tard, c’est-à-dire en 1947, la première défibrillation humaine a été tentée par le chirurgien Claude Beck pendant une intervention chirurgicale. Et ce n’est qu’en 1956 qu’on a réussi la première défibrillation sur une personne. Partridige et Gedes ont crée en 1967 le premier défibrillateur qui peut être employé hors des centres hospitaliers c’est-à-dire employable par le grand public. Les chances de survie de la victime dépendent de la rapidité de l’emploi de ce système mais aussi la gravité des séquelles que peuvent avoir ces personnes. Le premier défibrillateur implantable a été crée en 1980 par une association dénommée RPC et Défibrillation. Le défibrillateur automatique implantable est un petit appareil qu’on pose sous la peau de la victime. Il  doit être posé au-dessous de la clavicule (comme le Pace Maker qui est un simulateur cardiaque implantable. Ce petit appareil fait une analyse permanente de la fréquence cardiaque de la victime, il détecte toute anomalie du rythme et il donne automatiquement la thérapie adéquate.

 

Caractéristiques du Défibrillateur Saver One

Outre le DAI ou Défibrillateur Automatique Implantable, on a le DEA ou Défibrillateur Entièrement automatique et le DSA ou Défibrillateur semi-automatique.

Le défibrillateur Saver One est un appareil destiné à la fois, au grand public et aux secouristes. Le saver one a été mis sur le marché en 2009. Il permet d’obtenir un massage cardiaque efficace grâce à ses électrodes et son métronome intégré.

Une protection IP54 le protège contre les poussières et l’eau. Sa maintenance est automatique grâce à un indicateur d’état. Sa batterie possède une autonomie de 80 heures pour le stockage des données.

Grâce à un logiciel de gestion installé sur PC, il peut  gérer et stocker les données envoyées par le défibrillateur Saver One.

 

Caractéristiques techniques du défibrillateur Saver One :

–          Sa dimension est de 26,5 x 21,5 x7,5 cm

–          En veille, il fonctionne à une température de 0° – 55° C

–          Avec une batterie non rechargeable, il pèse 1,85 kg

–          Forme d’onde Biphasique Trapézoïdale Adaptive BTA avec une énergie de 50 joules

–          Temps d’examen ECG : entre 4 et 15 secondes

–          Impédance ECG : entre 20 à 200.

–          Sensibilité ECG : 97%

–          Spécificité : 99%

–          Garantie de la batterie : 5 ans en stockage et 4 ans en fonctionnement.

–          Technologie : LiMnO2

–          Décharges 360 J pour 90 chocs ou 200 J pour 170 chocs si la batterie et chargée et est neuve ( température 20°~10° C)

–          Durée : à partir de la date d’installation : 5 ans (mode de veille)

–          Une carte SM ou XD de type M ou H assure la mémoire

–          Capacité : 2 Go

–          Mémoire 512 Mo : 2 possiblités : 2o heures d’enregistrement ECG, d’évènements et d’environnement. Et en cas d’enregistrement seulement : 191 heures

–          Transmission : Sans fil avec un protocole IrDA

–          Modèle électrodes : non polarisées, à multifonctions et auto-adhésives

–          Connecteurs et câbles

–          2 surfaces conductrices : 81 cm2 pour les adultes, 31 cm2 pour les enfants.

–          Matériaux : gel + feuille d’étain conductrice.

 

Entretien du Défibrillateur Saver One

Il n’est ni nécessaire ni obligatoire qu’un technicien vérifie le Défibrillateur Saver One. Ce genre de défibrillateur procède automatiquement à de nombreux auto-tests. Ces tests vérifient :

–          L’état opérationnel de l’appareil

–          Son bon fonctionnement

Une alarme sonore et visuelle signale automatiquement tout dysfonctionnement ou toutes anomalies. L’appareil procède  à ces auto-tests chaque jour, chaque semaine et chaque mois.

 

Emploi du Défibrillateur Saver One

Il est très facile à employer et sa mise en œuvre est très rapide grâce à ses électrodes :

– Allumer l’appareil. Pour cela, appuyer sur le bouton « on/off »

– Sortir les électrodes qui sont encore emballées

– Placer les électrodes sur la victime : une juste en dessous de la clavicule droite, l’autre à 5 ou 10 cm sous l’aisselle gauche (un mode d’emploi est mentionné sur l’emballage). Il faut bien veiller à ce que la peau du patient soit bien sèche avant d’y coller les électrodes. Raser la zone de la poitrine où seront collées les électrodes si elle possède des poils. Il faut avoir une bonne adhérence entre les électrodes et la peau nue du patient. Attendre les instructions vocales données par l’appareil par le moyen du haut parleur. Ce sont ces électrodes qui fournissent à l’appareil l’analyse de l’état du cœur du patient.

Pour conclure,  le Défibrillateur Saver One est facile à employer car il est conçu pour les personnes non spécialisées. Mais cela n’enlève en rien son efficacité.

4 commentaires sur “Défibrillateur Saver One
  1. Scamps christine dit :

    demande de documentation et offre de prix pour un DSA et un DEA

  2. houcine khaldi dit :

    bonjour
    est ce qu’il existe des DSA destinés uniquement à la formation et à l’apprentssage de la défibrillation?
    et puis quels son les prix?
    merci

2 Pings/Trackback pour "Défibrillateur Saver One"

Laisser un commentaire