La mise en œuvre

L’appareil, suivant un algorithme simple (encadré I), prend en charge le diagnostic et guide les secouristes en attendant l’arrivée des équipes médicales.

Le secouriste doit :

  1. Appliquer correctement les électrodes (figures 2 et 3),
  2. Veiller à sa sécurité et à celle des témoins,
  3. Choquer lorsque le défibrillateur le prescrit (figures 4 et 5),
  4. Prendre le pouls carotidien à chaque demande de Du défibrillateur,
  5. Poursuivre la réanimation cardio-pulmonaire de base lorsque le défibrillateur le prescrit,
  6. Rendre compte des manœuvres effectuées à l’arrivée du SMUR.

La formation des personnels

Aucune formation au défibrillateur n’est obligatoire, le défibrillateur est utilisable par du personnel non formé- voir le décret du 4 mai 2007 sur l’utilisation des défibrillateurs

Les médecins et infirmières peuvent utiliser le défibrillateur semi-automatique ou le défibrillateur entièrement automatique sans restriction.
Le module de formation au défibrillateur est inclus dans la formation des secouristes agissant en équipe avec matériel. Un recyclage, supervisé par un médecin, est obligatoire chaque année.

2 commentaires sur “La mise en œuvre
  1. mutuelle dit :

    Merci pour cet article intéressant !

  2. Juan dit :

    je vais regarder cela de plus près.
    mais seul dans cette situation,je ne sais pas si je pourrais garder mon sang froid…

1 Pings/Trackback pour "La mise en œuvre"

Laisser un commentaire