Son efficacité

L’efficacité du défibrillateur ?

Dans les pays anglo-saxons, depuis 1991 on s’est aperçu que l’utilisation par les équipes de  secouristes de défibrillateurs/défibrillateurs semi-automatiques ( DSA ) ou défibrillateurs entièrement automatiques (DEA), multipliait par 3 le nombre de survivants  victimes d’arrêts  cardio-respiratoires. La mise à disposition de défibrillateurs  a été rapidement généralisée ces dix dernières années au sein de la plupart des équipes de secours, notamment aux Etats-Unis et a ainsi permis une démocratisation de l’utilisation des défibrillateurs par le grand public. La mise à disposition de défibrillateurs dans les lieux publics ou au domicile de personnes à risques sous tend la formation de la population aux gestes de premiers secours, donc à la réanimation cardio-pulmonaire de base.

Pour ce qui est de la France,  depuis 1990 des expérimentations sont   menées par les services de secours (pompiers, SAMU), de plusieurs grandes villes comme Lyon ou Paris. La survie sans séquelle des personnes  en arrêt cardiaque est passée de 1 % à 5 %.Lorsque l’on ne considère que les victimes pour lesquels le défibrillateur a fait le diagnostic de fibrillation et recommandé le choc, le pronostic de survie sans séquelle est proche de 15 %.  Après une étude menée par Le SAMU de Paris sur un ensemble de victimes âgées de moins de 70 ans , en état d’arrêt cardio- respiratoire, pour lesquelles des témoins avaient alerté rapidement les secours et pratiqué les premiers gestes de survies avec des défibrillateurs, il a été démontré que le taux de survie des victimes sans séquelles peut atteindre 38%.

Ces résultats encourageants  appuient le fait que la mise en œuvre du défibrillateur  devrait pouvoir être réalisée par les témoins immédiats (passants, collègues), ou les proches de la victime, formés au préalable à l’utilisation des défibrillateurs semi-automatiques ( DSA ) ou des défibrillateurs entièrement automatiques (DEA)

Un commentaire sur “Son efficacité
  1. formatlan dit :

    Bonjour à tous,

    le sujet et le contenu du forum illustrent l’efficacité de la défibrillation précoce, mais également la difficulté d’achat d’un défibrillateur automatique par une personne non-initiée. J’ai récemment créé une auto-entreprise dont l’activité principale est basée sur la formation et le conseil en premiers secours. La vente de défibrillateur est une spécialité que je justifie par une expérience diversifiée de 10 année dans la pratique et la formation au secourisme. J’ai eu l’occasion d’utiliser et entretenir un grand panel de marques de défibrillateurs via mes différentes activités (secouriste en association de sécurité civile, pompier militaire – BSPP, pompier volontaire dans les landes puis dans l’essonne).

    J’assure via Formatlan ds conseils personnalisé sur une large gamme d’appareils (automatiques et semi-automatiques toutes marques…) sans prise d’intéret privilégiée avec les divers constructeurs.

    A très bientot.

1 Pings/Trackback pour "Son efficacité"

Laisser un commentaire