L’application de la maintenance défibrillateur sauve des vies

Un cas nécessitant l’usage d’un défibrillateur requiert la rapidité et la performance du secouriste. Ainsi, il est fortement conseillé de suivre une formation en secourisme pour la bonne maîtrise et la mise en service de l’appareil. Des précautions doivent être prises en compte afin que l’intervention soit menée à la réussite. Lors de la défibrillation appelé également choc électrique externe, on doit éviter les endroits à risques d’explosion et d’humidité.

Avant le démarrage de l’appareil, il faut poser les deux électrodes défibrillateur sur la poitrine de la victime. Pour faciliter la tâche, ces électrodes doivent couvertes de gel. Ceux sont ces électrodes qui permettent le contact direct entre le malade et l’appareil principal. De ce fait, elles font passer le choc électrique au patient par l’intermédiaire des électrodes. Comme tout autre appareil, le défibrillateur ne peut pas fonctionner sans fournisseur de courant électrique. Il est équipé d’une batterie rechargeable. Par ailleurs, l’examen cardiaque ainsi que le nombre de choc effectué sont indispensables afin de déterminer les soins adéquats à la maladie ayant une fibrillation ventriculaire.

Pour ce faire, l’outil est doté d’une carte mémoire pour l’enregistrement des données lors de l’intervention. L’usage de cet outil de réanimation nécessite la présence d’un spécialiste pour appuyer sur le bouton d’activation. Sans oublier que la maintenance défibrillateur est très importante pour garantir sa bonne marche.

 

Présentation de la maintenance défibrillateur


Réanimer une personne, c’est examiner les troubles de son activité cardiaque au moyen d’un défibrillateur. Ce matériel tient une place élevée dans la pratique du sauvetage. Il est essentiel de garantir sa fonctionnalité durant son utilisation pour ne pas avoir une mauvaise surprise. Entretenir un défibrillateur est tout aussi avantageux, donc il ne faut pas le négliger. Pour assurer l’efficacité de cet appareil alors, il est conseillé de faire une maintenance défibrillateur de temps à autre. Lors de son acquisition, consulter auprès du revendeur.

La question se pose toujours : qu’est ce qu’il faut faire pour entretenir le défibrillateur ? Avant tout, il est primordial de connaître ses différents composants. Il y a le boîtier électrique et les électrodes. Dans le cas où cet appareil est mis sous protection, il ne doit pas présenter des problèmes. Par contre, s’il est exposé, cet entretien sera plus difficile. Comme exemple, la mise en place d’un système de chauffage pendant l’hiver est très conseillée parce que le défibrillateur ne fonctionne pas normalement dans une température moins de 5°C. Cette maintenance de défibrillateur est très utile avant la date de validité de l’appareil.  Pour vérifier si le défibrillateur marche parfaitement ou pas, il est capable d’effectuer tout seul un autotest. Il vient souvent à l’esprit de faire une souscription d’un contrat de maintenance avec des spécialistes. Généralement, cette action peut se faire annuellement. Si jamais l’appareil présente des dysfonctionnements par exemple une batterie faible, il produit une alarme sonore et visuelle. En tout, la maintenance défibrillateur concerne notamment les changements de ses accessoires tels les batteries et des électrodes.

 

La maintenance défibrillateur est-elle très utile


Le défibrillateur est un matériel de réanimation très indispensable dans la pratique du premier secours. Il est utilisé surtout pour réanimer une personne victime d’une défibrillation. Parfois, l’arythmie cardiaque peut entraîner une anomalie dans diverses parties de l’organisme et lui contraindre à perdre conscience. Le but de l’usage de l’appareil est de redonner au cœur un rythme normal, et de permettre, ainsi, aux organes touchés de reprendre leurs fonctions normales. Mais une demande sur la procuration d’une maintenance défibrillateur se pose toujours, en cas de problèmes techniques.

En effet, c’est une sorte d’intervention technique qui exige des compétences particulières. Il est évident que les recommandations de l’Afssaps ou l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé dans la note d’informations de Juillet 2010 imposent que, les interventions techniques sur les défibrillateurs DSA ne peuvent être effectuées que par des techniciens spécialisés travaillants pour le compte du constructeur de l’appareil. Par conséquent, seul le contrôle du matériel est le plus approprié pour l’exploitant.

Pour cela, le contrôle défibrillateur doit se faire périodiquement. Comme les défibrillateurs sont dotés d’une alarme visuelle et sonore permettant de détecter les anomalies liées au fonctionnement de l’appareil, l’utilisateur doit vérifier l’état de son matériel. Pour cela, il doit faire preuve d’assiduité et placer le défibrillateur dans un endroit où il peut être très facilement repérable mais à l’abri de l’humidité ou de choc.

 

Où doit-on faire la maintenance défibrillateur ?


Aujourd’hui, il est évident que le secourisme dépend des matériels utilisés. Mais comme toute chose, ces matériels et équipements qu’ils utilisent peuvent connaître des petits accidents. Un mauvais maniement de la part de son utilisateur peut engendre un contraindre à ne plus être fonctionnel. Cependant, la plupart de défibrillateurs comme ceux d’Ylea sont équipés de capteurs permettant de découvrir les moindres difficultés de l’appareil. Il n’est donc pas important de recourir à un contrat de maintenance défibrillateur pour parvenir à son équipement médical d’être très optimal. Chaque fabricant a des techniques qui lui sont propres. Il peut également être doté d’une technologie plus avancée, par rapport aux autres producteurs. C’est pourquoi, il est conseillé de recourir à des techniciens fabricateurs. Toutefois, les défibrillateurs vendus chez Ylea ont la propriété de procéder à un auto-test. Ainsi, la maintenance du défibrillateur ne serait pas un problème pour les clients dans le cas où ces appareils sont tous fabriqués pour donner le meilleur résultat possible.

Mais quoi qu’il en soit, les professionnels doivent effectuer régulièrement des vérifications défibrillateurs. Ces commerciaux n’effectueront que des contrôles visuels de l’appareil à partir de 150 €. De toute manière, ce n’est pas important de signer un contrat de maintenance car les appareils offerts sont tous sous garantie allant de 3 ou 5 ans. Les utilisateurs peuvent contacter leur revendeur en cas de défaillances graves. Les institutions doivent quand même établir une politique de maintenance défibrillateur adéquate puisque l’Afssaps indique que les consommateurs doivent effectuer un inventeur de chaque défibrillateur, désigner des personnes à la charge du suivi de cet appareil et enfin utiliser des électrodes ayant des dates limites d’utilisation dans les normes.

Laisser un commentaire