Défibrillateur obligatoire

Le défibrillateur obligatoire?

Il existe des appareils qui peuvent aider le cœur s’il a des défaillances : le défibrillateur. Tout le monde doit avoir cet appareil voilà pourquoi on peut l’appeler défibrillateur obligatoire.

 

Définition du Défibrillateur

Le défibrillateur est un appareil portatif qui fonctionne par le moyen d’une batterie. Son rôle est de faire l’analyse de l’activité du cœur et de la respiration d’une personne victime d’une défaillance cardiaque. Ensuite, il envoie des chocs électriques à la personne. Ces chocs sont supposés remettre en route le cœur de la victime.

 

Il existe 3 genres de Défibrillateurs :

–          Le Défibrillateur semi-automatique ou DSA

–          Le défibrillateur entièrement automatique ou DEA

–          Le défibrillateur automatique implantable ou DAI

Tous ces défibrillateurs devraient être obligatoire dans le cadre de secourisme c’est-à-dire que chaque organe de secours, comme les sapeurs-pompiers, mais aussi les simples secouristes doivent en posséder un.

 

Le Défibrillateur obligatoire semi – automatique (DSA)

C’est un appareil qui est capable de d’envoyer un choc électrique, sur le thorax, par le moyen d’électrodes. Pour le défibrillateur semi-automatique, il faut que le sauveteur appuie sur un bouton pour que l’appareil envoie un choc électrique.

Donc, il peut s’assurer, d’abord, que personne ne touche la victime avant d’envoyer le choc électrique. Grâce à cela, le secouriste présente moins de risque d’être blessé. Mais cela présente un inconvénient car la victime ne sera pas bénéficiaire du choc.

 

Le Défibrillateur obligatoire entièrement automatique ou DEA

Pour le DEA ou défibrillateur entièrement automatique, l’appareil donne d’abord des indications vocales demandant de ne plus avoir contact avec la victime avant la délivrance du courant électrique. Cela simplifie la procédure d’emploi voilà pourquoi les défibrillateurs qui sont mis à la disposition du public sont en général des DEA.

 

Le Défibrillateur automatique implantable (DAI)

Le défibrillateur automatique implantable, connu sous le sigle de (DAI) est un appareil assez petit qu’on introduit sous la peau du patient, au dessous de la clavicule. Ce petit appareil analyse de façon permanente le rythme cardiaque de la personne qui le porte. Il décèle immédiatement toute anomalie du rythme cardiaque et donne automatiquement la thérapie qui est adaptée à la personne.

Il fonctionne à peu près comme le Pace Maker ou simulateur cardiaque implantable. Si le cœur du malade est trop lent, par exemple, le DAI est capable de le stimuler pour qu’il n’y ait pas de pause entre deux battements cardiaques. Ces pauses sont nocives pour le cœur. Si le cœur bat à un rythme trop rapide, la DAI arrêtera cette tachycardie (battement trop rapide du cœur). Il fait cela par le moyen de plusieurs stimulations électrique pour que le cœur retrouve un rythme normal.

Il est évident que l’implantation de ce genre d’appareil ne peut s’effectuer qu’à l’hôpital. Mais c’est une opération bénigne qui ne dure qu’une heure environ. Le patient pourra quitter l’hôpital après 1 ou 2 jours.

Il existe des indications, de contre-indications et des précautions à prendre pour l’implantation de ce genre d’appareil mais seul le médecin est habilité à  les donner. Il existe aussi des contre-indications.

 

Description du Défibrillateur  obligatoire (DEA et DSA)

En général un défibrillateur ( DEA et DSA) se compose de :

–          une sacoche pour le transporter

–          une paire de ciseaux pour découper les vêtements qui pourraient interférer dans la pose des électrodes

–          un rasoir à jeter après usage pour retirer les poils, ce qui permet d’obtenir une action plus efficace et un meilleur contact entre la peau et les électrodes.

–          des serviettes jetables pour essuyer la victime, en cas de noyade par exemple

–          un ou plusieurs patchs adultes et enfants. Ces patchs sont des électrodes autocollantes et qu’on place sur la poitrine de la victime pour analyser son rythme cardiaque ou pour faire passer un choc

–          une ou plusieurs batteries. Normalement, un défibrillateur obligatoire possède  déjà une batterie mais, on devrait en avoir en réserve au cas où il y aurait plusieurs interventions.

–          Le boîtier de défibrillation. C’est le boîtier qui reçoit les batteries. On branche les électrodes sur ce boîtier. Il est muni d’un haut-parleur qui guide le sauveteur par le moyen de consignes vocales.

–          L’appareil est muni d’une carte à mémoire de type mémoire flash ou mémoire interne. Ce mémoire enregistre les paramètres de fonctionnement de l’appareil : les électrocardiogrammes, le nombre de choc. Certains modèles peuvent enregistrer la voix des sauveteurs et certains sons ambiants. On peut ensuite récupérer les données et les archiver. Ces données permettent de faire une analyse après. Ce qui donne des informations aux services médicaux sur le traitement à donner à la victime.

Quant au défibrillateur obligatoire automatique implantable (DAI), il est un peu différent. Ce type est formé :

– des fils qui se trouvent à l’intérieur du corps

– d’un programmateur externe (ordinateur utilisé par le personnel médical- médecin ou infirmier – pour récupérer les données fournies par le défibrillateur.)

 

Où peut-on trouver un défibrillateur ?

Ce genre d’appareils ne se trouve que dans les magasins spécialisés. Ylea propose plusieurs défibrillateurs à la vente. Pour connaître la gamme des produits qu’Ylea met en vente,

–          Défibrillateur automatisé externe Rescue SAM

Il coûte 1099 € HT. Garanti 5 ans, pour tout le monde, il est très sollide et très complet. Il est d’un maniement aisé et très rapide à l’emploi car ses électrodes sont déjà connectées à l’avance.

–          Défibrillateur automatisé externe AED Plus

Il peut évaluer en temps réel la réanimation cardio-pulmonaire. Il est garanti 5 ans et possède un pack complet.

–          Défibrillateur obligatoire entièrement automatique FRED EASY + sacoche + carte mémoire.

Entièrement automatique, on le livre avec une pile lithium et une paire d’électrodes adultes. Prix 1599 € HT ou une mensualité de 44,15 € par mois.

Laisser un commentaire