Défibrillateur automatique

Le défibrillateur automatique

L’être humain cherche toujours à améliorer la condition de vie et à la faire durer le plus longtemps possible, même s’il est, déjà, écrit que personne ne peut s’éterniser. Mais le fait que la vie prendra fin un jour ou l’autre ne signifie pas que préserver sa forme physique est inutile.

A notre ère, l’arrêt cardiaque fait partie des graves accidents qui méritent d’être pris en charge rapidement. D’après les études effectuées, c’est la principale origine de la mort subite d’une personne. Et, des chiffres alarmants ont été révélés, en France : environ 40 000 citoyens sont morts, chaque année, suite à un arrêt cardio-respiratoire.

Toutefois, paniquer et rien faire devant une telle situation s’avère être un comportement dépassé par le temps, voire même énervant. 1 défibrillateur automatique est mis à la disposition de toutes personnes, dès le 4 mai 2007, date de l’apparition du décret généralisant l’appareil. Depuis ce jour, l’outil considéré comme « appareil de réanimation », est vendu sur le marché du secourisme. Effectivement, il est utilisable par les personnes non médecins ; plus précisément, l’appareil est fait pour l’usage public.

 

Défibrillateur automatique permettant de solutionner une fibrillation ventriculaire

Parfois, la fibrillation ventriculaire entraîne l’arrêt cardiaque. Il est évident, qu’étant un organe moteur de l’organisme humain, l’arrêt de son battement provoque le décès d’une victime, surtout à défaut d’intervention rapide avec 1 défibrillateur automatique. Ce dernier est l’unique appareil permettant la défibrillation c’est-à-dire le rétablissement du rythme normal du cœur. Etant donné que l’opération doit être effectuée dans le plus bref moment après l’accident, il est nécessaire d’en avoir à portée de main. Rappelons que la pose de ce matériel aux seins des ERP (Etablissements Recevant du Public) est obligée par la loi. Ainsi, pour pouvoir repérer, facilement, son emplacement, il est équipé d’une signalétique guidant le témoin à trouver un appareil. Tout cela est fait dans le but d’augmenter la chance de survie d’une personne en arrêt cardiaque.

En tout, même si un témoin est prêt à prodiguer le secours d’urgence à une victime, l’intervention ne serait réussie qu’en présence d’un défibrillateur. D’où, la place que tient cet appareil dans l’univers du secourisme est majeure. Sa présence dans tous les coins, aux seins des entreprises, dans les locaux administratifs, à la maison, dans les espaces publics et sportifs, ne doit pas être pris à la légère.

 

Caractéristiques d’1 défibrillateur automatique

L’appareil est formé par trois éléments principaux dont une batterie, un boîtier et deux électrodes. Le premier, produisant du courant électrique, assure l’autonomie de l’appareil pendant la défibrillation. Ainsi, pour éviter les éventuelles interruptions, il est indispensable de disposer d’une pile de réserve. Le second comporte la carte mémoire permettant d’enregistrer toutes les données. D’une façon courante, il est muni des instructions vocales et/ou sonores guidant son utilisateur sur les bonnes manières de compressions thoraciques et les précautions à prendre durant l’intervention. Sans les électrodes larges et plates couvertes de gel, la victime et le boîtier principal ne peuvent pas être en contact. De ce fait, elles sont des accessoires très indispensables durant le secours d’urgence d’une victime.

D’après tout cela, l’appareil n’est pas difficile à utiliser, par rapport à d’autres types de défibrillateur automatisé externe. Appelé, aussi, défibrillateur entièrement automatique, l’outil effectue seul les étapes de réanimation. Généralement, le travail du secouriste est limité jusqu’à la pose des électrodes. C’est donc à l’appareil de rétablir à la normal son état cardiaque. En d’autres termes, l’appareil protège la victime.

 

Mode opératoire d’1 défibrillateur automatique

Sachant que l’appareil est automatique, la tâche du secouriste se borne aux diverses précautions à prendre avant l’opération car c’est à l’outil de s’occuper du reste. Il lui est réservé de s’assurer que l’endroit où l’intervention s’effectue est en pleine sécurité. Ainsi, il doit éloigner les endroits humides et à risques d’explosion. Puis, l’acteur du sauvetage ôte les habits couvrant la poitrine de la victime. Il doit être sûr, ensuite, que les électrodes pourront être en meilleur contact avec son torse. Afin d’aboutir à ce but, il faut essuyer la partie où l’on va installer ces deux accessoires indispensables, à l’aide d’une serviette sèche, et, ôter les poils, avec une pince à épiler ou un rasoir jetable. Et, vient, enfin, le démarrage de l’appareil, après l’installation des électrodes défibrillateur.

Ces étapes, avant la défibrillation, doivent être réalisées le plus rapidement possible car en termes de réanimation, une perte de seconde diminue la chance de survie d’une personne. Ces gestes nécessitent, de ce fait, un certain niveau de compétence. Afin de se familiariser à la manipulation de l’appareil, les fabricateurs ont créé le défibrillateur de formation DEA. Imitant le système d’un défibrillateur professionnel, il permet aux apprentis de s’exercer à la mise en service d’un appareil sur un Durant la réanimation, l’outil examine le rythme cardiaque d’une victime. Au cas où il détecte qu’un rythme nécessite le choc électrique, il le déclenche, sans intervention du sauveteur. Ce type de défibrillateur est l’unique appareil, totalement automatique, adapté aux malaises cardiaques. Utilisable par le grand public, le ministère de la santé conseille sa pose en nombre maximum dans tous les endroits surtout dans les espaces à risque comme le monde sportif. Le rôle de l’outil dans la vie humaine n’est pas dérisoire. Il permet de prévenir la mort d’une personne souffrant d’un arrêt cardiaque. En d’autres termes, il est la principale clé de la réduction du taux de mortalité dans bon nombre de pays, notamment la France.

 

Prix d’1 défibrillateur automatique

Le prix d’un défibrillateur avoisine les 1500 euros. Innombrables sont les points de vente proposant ce matériel notamment Ylea. Il est disponible, sous plusieurs marques, sur place qu’à travers la Toile. Or, il se peut que certaines personnes n’aient pas la disponibilité d’en acheter, étant assez cher. Ce n’est pas les solutions, proposées par certains organismes, qui manquent. Les plus connues sont la subvention défibrillateur et la location défibrillateur. Pour cette dernière, il y a la LOA (Location avec Option d’Achat) et la LLD (Location Longue Durée).

En bref, 1 défibrillateur automatique tient un important rôle devant une personne en arrêt cardiaque. Doté d’un système adapté à l’usage public et facile à manipuler, n’importe qui peut sauver une vie à l’aide de cet appareil.

Un commentaire sur “Défibrillateur automatique
2 Pings/Trackback pour "Défibrillateur automatique"
  1. […] plusieurs marques dans les magasins spécialisés en matériel d’intervention d’urgence : du défibrillateur automatique (DEA) ou du Défibrillateur Semi-automatique […]

  2. […] Le cœur est un organe primordial qui conditionne la survie d’un être humain. Effectivement, plusieurs facteurs peuvent le rendre fragile et même nuire au bon fonctionnement de cet organe, d’où son arrêt de marche. Afin de diminuer le taux de mortalité causé par un arrêt cardiaque, une généralisation de l’instrument de défibrillation est nécessaire. Cette défibrillation est utilisée en cas d’accident ou dysfonctionnement du cœur, à l’aide d’un défibrillateur entièrement automatisé DAE. […]

Laisser un commentaire